3 mai 2016

Intuitions, Rachel Ward



 





Titre : Intuitions
Tome : 1/3
Auteur : Rachel Ward
Edition :Michel Lafon Poche
Prix : 7,00€
Nombre de pages : 331
Date de parution : 2010
Genre : Jeunesse, Fantastique








Depuis son plus jeune âge, Jem voit des nombres flotter au-dessus des personnes qu’elle croise. C’est le jour où sa mère décède qu’elle en comprend la signification : il s’agit de la date de leur mort. Ce don maudit la pousse à se couper du monde. Jusqu’au jour où elle rencontre Spider…
Alors qu’ils partent ensemble à la grande roue de Londres, un phénomène étrange se produit : pourquoi tous les passants ont-ils le même nombre au-dessus de la tête ? Pris de panique, Jem et son ami prennent la fuite.

Ils seront les seuls survivants de l’attentat qui va suivre, mais aussi les seuls suspects traqués par la police une fois leur identité révélée par les caméras de surveillance.

Mais comment Jem peut-elle expliquer au commun des mortels les raisons de sa fugue, et surtout, comment ignorer la terrible vérité qu’elle peut lire en Spider ?

Que faire d'un don quand il est maudit ?



Dans la ville de Londres, nous allons suivre Jem, une jeune fille de 15 ans un peu paumée, qui a vécu une vie plutôt chamboulée. En effet, sa mère était une droguée qui est morte d'une overdose à l'âge des 8 ans de Jem. De ce fait, elle a été trimbalée de famille d'accueil en famille d'accueil. 

Elle possède un don incroyable don, que personnellement je n'aimerais pas avoir : elle peut voir la date de décès des personnes dont elle croisera le regard. Elle s'en est rendu compte lorsque sa mère est morte le même jour que le numéro qu'elle avait vu toute sa vie.

On la retrouve au début du roman, lorsqu'elle commence à se rapprocher d'un garçon de sa classe, Spider. Elle est petite et brune, il est immense et noir. Ils vont alors se rapprocher et se trouver des points communs : la vie ne leur a pas fais de cadeau. Il est sans parents, il ne lui reste que sa grand-mère. Elle a repéré la particularité de Jem, et Jem va alors leur révéler son secret.

En se liant d'amitié, ils vont se rendre à Londres et faire un tour de grande roue. C'est la qu'en croisant le regard de chaque personne : ils ont le même numéro. Tous deux vont s'enfuir et un attentat va se produire. La police va donc les repérer avec les caméras de surveillance, les voyant s'enfuir, ils les suspectent.

Sans vraiment réfléchir, ils vont alors fuguer alors qu'ils ne sont pas coupables. Malheureusement, elle est obsédée par le numéro de Spider, il ne lui reste que quelques semaines à vivre.  

J'ai lu très rapidement ce livre. La majeure partie du livre, nous allons suivre leur fugue. J'ai été déçue sur ce point là parce que je souhaitais que le sujet de ce don soit plus approfondi comme en disait le résumé. Une fois de plus, j'ai aimé ces personnages "anti-héros" qui ne sont pas communs à toutes les histoires de jeunesses. 

Il est difficile de se mettre à la place de Jem parce que je pense que peu d'entre nous ont vécus sont histoire mais j'ai eu beaucoup d'empathie pour elle. Et un sujet très délicat est évoqué dans ce roman : la mort. Serions-nous prêt à connaître la date butoir de notre mort ? Et cette jeune porte un don qui ne semble pas être un cadeau. Doit-elle leur annoncer leur date de mort ? Elle est confrontée tous les jours à la mort et je n'aimerais pas être à sa place.

J'ai pu remarquer que beaucoup de personnes avaient trouvé le langage plutôt vulgaire. En effet, on ne peut pas dire que la plume de l'auteur est délicate mais c'est parce que cette histoire nous est racontée du point de vue de Jem. Une fille qui n'a que 15 ans et qui a un lourd passé et un don plutôt imposant. Le fait que l'auteure aie choisi d'écrire de cette manière est un bon choix parce que cela est beaucoup plus réaliste.

J'ai trouvé que les dernières pages nous appelaient vraiment à lire le 2ème tome, il se passe tellement de choses en si peu de pages ! Et d'après ce que j'ai pu voir, le second tome est plus basé sur le sujet de ce don et a beaucoup plus plu, j'ai donc hâte de l’entamer.



“Sauf que c'est ce qui nous arrive à nous tous. On peut se raconter ce qu'on veut, on sait bien que chaque jour nous rapproche de la fin.”





8 commentaires:

  1. Une trilogie que j'avais bien apprécié, avec une préférence pour ce premier tome (si je me souviens bien...). Bonnes lectures avec la suite.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne me suis jamais vraiment intéressé à cette trilogie mais après ta chronique, je me dis que je devrais peut-être :)

    RépondreSupprimer
  3. J'avais lu le premier tome il y a plusieurs année et je pense que je vais le relire et lire la suite ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah cool, tu m'en rediras des nouvelles ;)

      Supprimer
  4. Pour ma part j'ai été assez déçue par ce premier tome :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah dommage.. Tu as lu la suite du coup ?

      Supprimer